Le taxi qui voyage dans le temps

giphy-1.gif

Hier, j’ai pris un taxi pour la 1ère fois depuis… qu’on a découvert les VTC, soit 2014 environ pour Lille. Croyez-le ou non, c’était comme si j’en avais pris un hier : tout était exactement comme dans mes souvenirs.

 

giphy.gifL’accueil bougon du chauffeur, l’odeur de tabac qui cohabite avec celle du déodorisant mentholé, censée la masquer (raté). Le confort minimal. Le chauffeur qui ne connait pas la route et « préfère que je le guide » plutôt que de mettre son GPS (c’est quel level de flemme ça ??) .

 

Le tout couronné d’un au revoir grommelé et d’une addition 10€ plus salée qu’en Uber, pour le même trajet. A régler en cash… ou en cash, faut-il le préciser ?

En 4 ans, le gars n’a pas fait évoluer son service d’un iota. Sa stratégie repose sur 1 point et 1 seul : son droit d’attendre le client devant la gare ou l’aéroport.

On s’arrête 2 minutes sur le positionnement de Michel ? Si si, ça me fait plaisir.

Michel Taxi :
Proposer un service moins qualitatif et plus cher que les concurrents. En misant exclusivement sur l’emplacement.

Et voilà la promesse : « Choisissez moi, quand vous n’avez pas le choix. »

Ca n’a l’air de rien, mais Michel a carrément inventé un positionnement. Non vraiment, j’ai beau chercher, je ne trouve aucun équivalent sur d’autres marchés 🙂

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s